Aménager une cuisine ouverte sur le salon

Agencement d’une cuisine ouverte

En 2020, nombreux sont ceux qui considèrent la cuisine comme le centre de la maison, tant pour la vie quotidienne que pour la dynamique familiale. Dans les foyers modernes, la conception d’une cuisine ouverte convient parfaitement au mode de vie informel et favorise la sociabilité tout en préparant les repas. Les contraintes d’espace sont aussi une autre raison pour laquelle les cuisines ouvertes sont de plus en plus nombreuses. Mais il faut du savoir-faire et de grandes compétences en matière de design pour obtenir un agencement ouvert correct. La transition sans heurts entre le salon, la salle à manger et la cuisine est une compétence qui mérite d’être explorée.

Qu’est-ce qu’une cuisine ouverte ?

Un plan de cuisine ouverte est un concept dans lequel cette pièce est conçue de telle manière qu’elle s’intègre au reste de la maison ou de l’appartement. L’agencement comporte moins de murs et plus d’espace ouvert consacré à la fois à la fonction et à l’esthétique. L’abattage de cloisons est nécessaire. Contrairement à un espace caché relégué à une extrémité de la maison, une cuisine ouverte s’intègre à la décoration intérieure de la pièce à vivre (généralement le salon ou la salle à manger) et vise à mettre en valeur les mêmes éléments de style et de design. Parfois, une cuisine ouverte peut même être conçue en harmonie avec les zones extérieures d’un intérieur pour recevoir et de dîner en plein air.

Quels facteurs entrent en compte lors de la conception d’une cuisine ouverte ?

L’idée de la cuisine ouverte existe depuis les années 1990 et continue à être installée.

Ses avantages :

  • Elle permet de garder le contact avec la famille en intégrant la préparation des repas à d’autres activités, comme regarder la télévision dans la salle familiale.
  • Elle élimine les murs qui réduisent la lumière naturelle.
  • Elle ajoute une impression de volume, surtout dans les petits intérieurs.

Ses côtés négatifs :

  • Les odeurs dans une cuisine ne sont pas toujours agréables. Il faut donc prévoir une hotte performante encastrable.
  • Prévoir de même de nombreux rangements pour éviter le désordre qui inévitablement sera visible par tous. Dès lors, les placards abriteront robots et vaisselle. Respecter le triangle d’activités en installant évier et plaque de cuisson dans un coin isolé.

Obtenir le meilleur des deux mondes

Idéalement, la meilleure cuisine est un compromis : une cuisine qui évite les odeurs et le désordre, mais qui n’isole pas le cuisinier. Voici comment obtenir ce mélange idéal.

L’ajout d’une fenêtre traversante est un moyen simple de relier les espaces sans retirer les murs d’une cuisine fermée. En parlant de murs, enlever un mur non porteur (moins cher et plus sûr qu’un mur porteur, c’est sûr !) et le remplacer par un demi-mur ou une péninsule est une façon un peu coûteuse mais évidente d’ouvrir une cuisine fermée. Bonne idée : engagez un architecte ou un designer qui contribuera à un résultat final heureux.

  • Les portes pliantes séparent la cuisine des pièces à vivre en s’ouvrant lorsque vous souhaitez un flux continu et en se ferment au gré des envies. Une porte en verre clair ou translucide est idéale pour que la lumière continue de circuler.
  • Une péninsule sépare la cuisine des espaces de vie voisins. Prévoir des armoires supérieures avec des façades vitrées qui assurent l’intimité tout en laissant passer la lumière.
  • Ajoutez un bar/comptoir surélevé à votre îlot. Orientez la partie surélevée vers les espaces de vie afin qu’elle bloque la vue sur les zones de préparation des aliments.
  • Un demi-mur construit entre la cuisine et le salon établit des limites physiques et visuelles pour la cuisine. Une cloison en verre placée au sommet du mur permet de réduire le bruit, tout en permettant la transmission de la lumière.
  • Un évier extra-large et profond est une aubaine pour avaler rapidement les plats et les casseroles sales.
Exposez votre style

Si vous avez investi dans une rénovation de prestige avec les meilleurs appareils électroménagers, des armoires soignées et des équipements innovants,  la conception d’une cuisine ouverte complétera le tout.

Unifier l’utilisation des matériaux

Dans un petit espace ouvert, les concepteurs s’efforcent toujours de créer des zones séparées au sein d’un espace plus grand. Mais pour que le résultat final soit cohérent, il faut réfléchir au choix des matériaux et des groupes de meubles. Répétez l’utilisation du même bois, par exemple, sur les comptoirs de la cuisine et la table du salon pour unifier les zones. Ou encore, optez pour les mêmes sols, ou accrochez des tableaux dans les deux zones. Les possibilités sont infinies. Pour que la cuisine s’intègre harmonieusement au reste de l’espace, pensez à supprimer les placards en hauteur. Ce mouvement crée une cohésion visuelle car il permet de garder l’œil au même niveau. Pour compenser la perte de rangement, utiliser le rangement arrière de l’îlot de cuisine.

Assortir les couleurs du sol et de la table à manger

Il est relativement simple de créer des zones séparées dans un aménagement ouvert. Mais les faire se connectés est un autre défi. Une façon d’équilibrer l’ensemble est de choisir une table de salle à manger qui a la même palette de couleurs et la même texture que les sols. Le résultat est une transition agréable sans obstacle pour le regard, car la table se fond avec les sols.

Ce n’est un secret pour personne qu’un choix de couleurs plus claires ouvre l’espace et de le fait paraître plus grand. Pour aller plus loin, cacher les éléments qui donnent à la cuisine un aspect trop encombré. Les armoires de cuisine du haut peuvent « disparaître » avec une couche de peinture blanche, les étagères s’effacent lorsqu’elles sont habillées de la même couleur claire que vos murs.