Comment devenir architecte d’intérieur?

Except-Design-003

Comment devenir architecte d’intérieur?
5 (100%) 1 vote

Vers quelle école s’orienter pour devenir architecte d’intérieur?

 

La France est le berceau de l’art contemporain, ses artistes font l’unanimité dans tous les domaines.
L’aménagement des espaces,  le design et la conception de meubles d’intérieur sont les principaux domaines de ces professionnels.
L’architecture d’intérieur connaît de nos jours un essor particulier, grâce à des émissions consacrées à la décoration, Cela concerne autant les propriétés prestigieuses ou les établissements publics. Les professionnels du métier
sont bien rémunérés et leurs travaux sont reconnus dans le monde entier. Les architectes les plus côtés arrivent à signer des contrats prestigieux avec des administrations ou des entités qui n’ont pas de limite de budget. Les demandes de ces clients sont  liées à la rénovation ou à la construction de nouveaux bâtiments. Beaucoup de jeunes sont ainsi attirés par cette profession remarquable et bien rétribuée. Comme toutes les formations que l’on peut suivre en France, la discipline est régie par des organismes indépendants de l’Etat. Celle-ci est composée de professionnels du secteur, soucieux de préserver la qualité et le prestige de ce que l’on appelle un architecte d’intérieur. Tous les ans, le site l’étudiant se met à l’œuvre afin de déterminer les avantages et les particularités de chaque établissement de formation. Cette enquête dispense des conseils avisés à ceux et celles qui veulent suivre un cursus diplômant et reconnu par l’état.

 

Zoom sur les écoles les plus célèbres qui possèdent l’aval des professionnels

 

Ces écoles ont le but principal d’offrir des formations destinées à former les futurs artistes. Ces nouveaux diplômés concevront les intérieurs de demain. Cette carrière nécessite une formation adéquate très pointue. Certains étudiants se destinent à l’esthétique industriel pour créer plus tard des éléments tels:

  • Des poignées de porte d’avion de bateau
  • Les formes, les matières et les couleurs de train ou de bus
  • Les packaging des différents produits en grande surface
  • L’apparence d’une affiche dans le métro

 

Ces designers sont soucieux du rendu et de la beauté des choses. Tous les architectes ont en commun la capacité d’améliorer le quotidien et de le sublimer. Le designer et l’architecte doivent prendre en compte les goûts esthétiques de leurs contemporains qui sont aussi leurs commanditaires. Voilà pourquoi une formation est nécessaire pour pouvoir réaliser des travaux dignes d’un architecte et designer qui se respecte. Au début du siècle, on pouvait compter au moins 77 écoles qui octroyaient des formations concernant la discipline d’architecte d’intérieur en France. Bien entendu elles ne se valent pas toutes. Certaines sont plus distinguées que d’autres.
Mais il ne s’agit pas seulement de renommée, car le prix de la formation, la ville dans laquelle elle se trouve ou encore la qualité de l’enseignement, sont des données auxquelles il faut faire attention.
Il est évident que l’on ne va pas cibler un établissement qui n’est ni reconnu par les collectifs de professionnels qui
recrutent et parrainent les différentes formations en la matière, ni par l’Etat. Ce dernier reconnaît par exemple des établissements comme:

  1. L’ENSAPLV (école nationale supérieure d’architecture Paris-la Villette).
  2. L’ENSAPB (école nationale supérieure d’architecture Paris-Belleville).

 

Durée de la formation d’architecte d’intérieur

 

Si un cursus de cinq ans est de plus en plus demandé dans le milieu professionnel, on peut également être recruté si l’on possède un BTS (brevet de technicien supérieur) en étude et réalisation d’agencement ou en design de communication espace et volume. Cela permet déjà de se familiariser avec la conception des espaces commerciaux ou encore l’aspect technique de l’aménagement des locaux. Dans ses formations, on accorde une importance particulière à la maîtrise des outils informatiques liés à la profession, tels que les logiciels Autocad ou encore SketchUp. Dans le but de continuer des études à l’étranger ou dans une autre école, il faut veiller à choisir un établissement qui bénéficie de la charte Erasmus, ce qui veut dire que les échanges d’étudiants peuvent se faire au niveau européen. De nos jours, beaucoup d’établissements permettent aux étudiants de suivre une formation initiale qui commence dès l’obtention du bac et qui dure entre trois et cinq ans, comprenant la classe préparatoire. Il y a également le diplôme supérieur d’arts appliqués, équivalant au grade de master ou du niveau bac+5. Comme le design tient une place importante dans la conception des intérieurs, les diplômés de l’Ecole de design Nantes-Atlantique et de strates, dans le 92, sont très appréciés des recruteurs qui travaillent dans le domaine de l’architecture d’intérieur.

Les grands noms du milieu

Le fleuron des écoles d’architecture d’intérieur, recommandées par la plupart des professionnels, est sans doute l’école Camondo, située à Paris, dont sont issus des grands noms comme Jean-Michel Wilmotte et Philippe Starck. Sa réputation n’est plus à faire, bénéficiant d’une expérience redoutable, avec un enseignement qualitatif assuré par des professeurs qui exercent dans le métier depuis un certain temps. Cela leur donne une véritable appréciation de la demande venant de la clientèle, ce qui permet d’adapter la formation selon les demandes les plus fréquentes.
Le palmarès des anciens élèves est remarquable et sa longévité est un gage de qualité sur le marché du travail.
Toujours dans la capitale française, on peut facilement entendre par le bouche-à-oreille des écoles réputées comme l’école Boulle, qui a formé Sibylle de Marjorie la décoratrice du «Mandarin Oriental ». On peut également citer l’école Bleue, LISAA, l’ESAM Design (école supérieure d’art moderne), ou encore l’ENSAD (école nationale supérieure des arts décoratifs) et l’ENSAAMA Olivier-de-Serres. Cependant, étudier à Paname n’est pas de l’apanage de toutes les catégories sociales. Non seulement à cause du coût de la vie, mais aussi à cause du prix de la formation. D’autant plus que la bousculade des étudiants impose une sélection très qualitative, avec par exemple des notes éliminatoires ou des concours qui trient les étudiants sur les volets.
Heureusement les deux organismes de la profession, représenté par le CFAI (conseil français des architectes d’intérieur), qui attribue régulièrement un label, ainsi que l’UNAID (union nationale des architectes d’intérieur, designers), reconnaissent en tout près d’une quinzaine de formations.

Pour décrocher cet aval, les écoles s’engagent à respecter des critères très stricts liés à l’enseignement et au cursus de formation. Ainsi, au niveau régional, on peut citer la très prestigieuse ESAIL, qui se trouve à Lyon (69) et l’école de design Nantes-Atlantique, ou encore la LISAA de Rennes (35). Un moyen de déterminer si une école est faite pour vous, c’est d’enquêter, afin de se faire une idéede la qualité de l’enseignement. Les élèves qui y ont effectués des études sont la meilleure source d’information.
On peut aussi s’adresser au bureau des élèves, ou aux élèves eux-mêmes lors des journées portes-ouvertes.
C’est une manière d’obtenir des avis venant de l’intérieur, sur les comportements des enseignants et l’ambiance générale dans l’école. L’avis des professionnels est aussi à écouter avec soin, puisqu’ils peuvent avoir une appréciation de la qualité des formations, grâces aux stagiaires qui sont passés chez eux. Les futurs étudiants ont le loisirs de les rencontrer lors des salons ou même sur leur lieu de travail.


Service client disponible